Une inspection préachat consiste à vérifier les composantes visibles et accessibles des différents systèmes de la propriété. Elle vise à identifier des défauts apparents qui pourraient diminuer l’usage, la jouissance et la valeur d’un immeuble.

Au Québec, aucune réglementation n’encadre les inspecteurs en bâtiment. Assurez-vous de bien choisir votre inspecteur, soit en demandant conseil à votre agent immobilier, soit en consultant les sites Internet suivants :
-Corporation des Inspecteurs de la Province de Québec http://www.cibpq.qc.ca/
-Association des Inspecteurs en Bâtiments du Québec http://www.aibq.qc.ca/

L’inspecteur en bâtiment n’effectue aucun prélèvement, il effectue une inspection visuelle afin de découvrir des indices permettant d’identifier des problèmes dans la bâtisse. Le but n’est pas de vérifier la conformité de la bâtisse par rapport aux codes et normes en vigueur au Québec ni l’efficacité des systèmes installés. Une telle inspection serait trop longue et trop coûteuse!

Malheureusement, en plus de n’avoir aucune réglementation autour des inspecteurs en bâtiment, il n’y a aucun barème quant à l’inspection comme telle. L’Association des consommateurs pour la qualité dans la construction (ACQC) a fait une liste de points qui devraient être inspectés et décrits dans le rapport;

-Toit
-Gouttières, escaliers et balcons
-Fondations et revêtement extérieur
-Cheminée
-Terrain
-Vide sous toit
– Électricité
-Plomberie
-Système d’égout
-Chauffage
-Charpente
-Ventilation mécanique
-Portes et fenêtres
-Qualité de l’air et moisissures
– Étage
-Sous-sol

Pour plus d’informations sur les points d’inspection ainsi que les éléments qui ne sont pas inspectés, nous vous référons à la section « Normes et Pratiques » du site de la Corporation des Inspecteurs en bâtiments du Québec (www.cibpq.qc.ca).

Suite à l’inspection, l’inspecteur devra vous remettre un rapport écrit et compréhensible, fait à l’ordinateur ou à la machine à écrire, dans lequel il fait la liste des éléments vérifiés, ainsi que des choses à corriger ou à améliorer. Ce rapport vous conseille pour la prévention et l’entretien de la propriété.

Si votre offre d’achat est conditionnelle à l’inspection, suite à la découverte d’un grave problème dont le vendeur ne vous avait pas avisé, vous seriez en droit d’annuler l’offre d’achat. Il faudrait cependant que ce problème soit assez grave pour considérer que la propriété ne vaut pas le prix proposé à cause de ce défaut.

diam odio Nullam ultricies libero. ut mattis